ni juge ni soumise cinema metz

 

Date de sortie 14 février 2018 (1h 39min)
De Jean Libon, Yves Hinant
Documentaire
Nationalités Français, Belge

 

 

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

Ni Juge ni soumise est le premier long-métrage StripTease, émission culte de la télévision belge. Pendant 3 ans les réalisateurs ont suivi à Bruxelles la juge Anne Gruwez au cours d'enquêtes criminelles, d’auditions, de visites de scènes de crime. Ce n'est pas du cinéma, c'est pire.

 

 

 

 

Critiques
 
Télérama
 

Au volant de sa 2 CV bleu pervenche, elle sillonne Bruxelles, sa ville, d’une scène de crime à l’autre. « Dans cet immeuble-là, j’ai eu une décapitation… Ici, un triple homicide. » Caustique comme Miss Marple, capable de sortir une blague dans les situations les plus éprouvantes — par exemple, lors de la découpe à la disqueuse de l’humérus d’un cadavre exhumé pour un test ADN —, Anne Gruwez aurait pu être un truculent personnage de fiction. Elle est pourtant une authentique juge d’instruction à la langue bien pendue et au cœur bien accroché, que Jean Libon et Yves Hinant, respectivement le créateur et l’un des réalisateurs du magazine belge Strip-tease, ont suivie pendant trois ans après lui avoir déjà consacré deux ­fameux épisodes télévisés.

Entre deux auditions, toutes plus fascinantes les unes que les autres tant les cas dont elle s’occupe semblent tra­giquement évoluer dans un monde ­parallèle, la magistrate enquête sur une affaire classée depuis vingt ans : deux prostituées sauvagement assas­sinées dont il s’agit de retrouver les clients, morts ou vifs, grâce au contenu d’un vieux sac-poubelle plein de préservatifs, conservé comme un Rembrandt dans les sous-sols du palais de justice de Bruxelles. A chaque instant, le sordide côtoie la misère humaine la plus noire… « C’est souvent dans l’histoire d’un crime qu’on peut voir à la loupe la société dans laquelle on patauge », tel est le credo des réalisateurs de cette ­variante belge et surréaliste du Délits flagrants de Raymond Depardon.

 

Magazine janvier

Pour visionner ou télécharger le magazine, cliquez sur l'image.

Title Here