manhattan stories cinema metz

 

Date de sortie 16 mai 2018 (1h 25min)
De Dustin Guy Defa
Avec Abbi Jacobson, Michael Cera, Tavi Gevinson
Nationalité Américain

 

 

Une journée à Manhattan. Dès le réveil, Benny, fan de vinyles collectors et de chemises bariolées n’a qu’une obsession : aller récupérer un disque rare de Charlie Parker. Mais il doit aussi gérer la déprime de son coloc Ray qui ne sait comment se racheter après avoir posté en ligne, en guise de vengeance, des photos de nu de sa copine. Pendant ce temps, Claire, chroniqueuse judiciaire débutante passe sa première journée sur le terrain aux côtés de Phil, journaliste d’investigation pour un tabloïd ayant des méthodes douteuses pour obtenir un scoop. Leur enquête va les mener jusqu’à Jimmy, un horloger qui pourrait détenir, sans le savoir, les preuves d’un meurtre. Quelques blocks plus loin, Wendy, une étudiante désabusée du monde actuel, tente de persuader sa meilleure amie Mélanie qu’idéaux féministes et désirs sexuels ne sont pas incompatibles. S’ils ne se croisent pas toujours, une connexion existe entre tous : l’énergie de New-York.

 

 

Critiques
 
manhattan
 
Télérama
 
Une journée d’automne à New York, en compagnie d’une douzaine de personnages, un peu artistes, un peu fauchés, souvent barbus, qui chinent des vinyles, draguent leurs collègues, discutent dans des parcs, se déplacent à vélo et regardent leur vie passer, avec une mollesse anachronique. Comme la forme de Manhattan Stories, tourné en 16 millimètres sur un rythme nonchalant auquel on finit par trouver un charme. A cause de Michael Cera en apprenti Tintin, on pense à Woody Allen, époque Meurtre mystérieux à Manhattan. A John Cassavetes, aussi, parrain attitré de la mouvance mumblecore, ces films américains à petit budget, indépendants et bavards, tournés dans la rue et dans les chambres à coucher, auquel appartient ce premier long métrage attachant.
 

Magazine mai

Pour visionner ou télécharger le magazine, cliquez sur l'image.

Title Here